5 tendances casse-gueule à manier avec précaution

Vous suivez la mode? Nous aussi. Toutes les tendances ne sont toutefois pas faciles à adopter. En voici cinq à manier avec précaution. On vous aura prévenues…

Le revival 90’s. Les jeans taille haute de Brenda Walsh, les crop tops de Britney Spears ou encore la mini robe moulante de Linda dans Hélène et les garçons: on vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître… Jusqu’à ce que la mode, cet éternel recommencement, ne s’en empare à nouveau. On vous le dit tout de go: sauf soirée nostalgie, évitez le total look si l’adolescence n’est plus qu’un vieux souvenir pour vous. Pour les jeunettes aussi, mieux vaut une seule pièce bien connotée que toute la panoplie Spice Girls.

Le mix & match d’imprimés. La tendance joue les prolongations depuis plusieurs saisons. L’idée? Mélanger les motifs. Une combinaison audacieuse et risquée, car soit vous maîtrisez et passez illico pour une papesse de la mode, soit c’est un flop qui vous met d’office dans la case clown. L’auteure de ce billet ne s’y risque guère mais elle a glané ici et là quelques astuces pour tenter le coup: s’en tenir à un seul thème (exemple: le wax), décliner le même motifs en plusieurs versions (exemple: rayures fines et rayures larges) ou encore rester dans le même camaïeu de couleurs.

Le t-shirt à message. Difficile de passer à côté de la tendance. Toutes les marques s’y mettent, rivalisant d’imagination, d’humour – et parfois aussi de mauvais goût – pour proposer ces messages à arborer au niveau de la poitrine. Du strict point de vue mode, ça va plutôt avec tout, de la petite jupe noire au jean. Le risque réside donc, vous l’aurez compris, dans le message. A vous de voir ce que vous êtes prête à afficher!  Bon nombre de ces citations étant écrites en anglais, si vous avez séché les cours au collège, vérifiez quand même la traduction sur Google translate…

Le style Bohème. Les portants des boutiques regorgent de robes et de jupes longues et vaporeuses aux tonalités douces, d’imprimés ethniques et floraux, de dentelle et d’accessoires en paille. Autant vous le dire: ici, on adore cette déferlante de féminité. N’empêche que c’est aussi une tendance casse-gueule. Il suffit d’un rien: un imprimé mémère, un tissu cheap, un ourlet qui godaille ou une surdose de détails gnangnan pour passer du style Bohème au négligé ou au nunuche. Notre conseil? Pas de total look mais des pièces fortes ou des accessoires bien choisis en fonction de votre style et de votre personnalité.

Le léopard. Une chose est sûre: l’espèce n’est pas en voie de disparition – dans l’univers de la mode, s’entend. Des chaussures aux jupes, en passant par les ceintures, les sacs et les maillots de bain, on commence même à frôler l’overdose! Le problème avec l’imprimé léo, c’est qu’il ne supporte pas la médiocrité ni l’à-peu-près. Pour faire simple, ou c’est chic ou c’est carrément vulgaire. On vous conseille donc de ne porter qu’un vêtement ou accessoire léopard à la fois. Et de faire aussi super gaffe à la matière, en évitant notamment ce qui brille. Le mix sans trop de risque pour la belle saison? Avec du blanc, du beige ou de l’oranger.

*** Le conseil que personne n’osera vous donner: restez-vous même, la mode n’est pas un déguisement.

Photos Adobe Stock et unsplash